SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

20 novembre 2015

A propos des attentats...

Voici une question posée en Septembre 2015 à O.M. Aivanhov:

Question : « Nous sommes tous Un, unifiés dans le même Cœur », est prononcé très souvent et pourtant l’afflux migratoire actuel par nos frères orientaux soulève la peur. Pourquoi ?

Mais il n’a jamais été dit qu’il fallait accueillir ceux qui allaient vous tirer dessus, n’est-ce pas,ou vous faire du mal. Tout ça n’est que quelque chose… À tous les niveaux, tout ce que vous observez aujourd’hui à la surface de ce monde, je ne parle pas de la Lumière qui se dépose en vous, des voiles qui se déchirent pour vous, mais la scène de théâtre obéit à une manipulation totale de la réalité, essayant de faire coller des évènements qu’on pourrait qualifier d’historiques et surtout bibliques à la situation actuelle. Tout ceci n’est destiné qu’à vous leurrer, qu’à vous tromper. Il n’y a pas plus de migrants que d’immigrés que de quoi que soit de spontané. Il y a juste une manipulation totale des consciences inférieures, je dirais, celles qui animent le corps mais pas la conscience spirituelle, heureusement, et ça vous le vivez. Et donc ça fait partie, je dirais, de la bataille de Gog contre Magog tel que c’était décrit dans la Bible. Être dans le coeur veut dire aussi voir clair ; il est pas question d’accepter ou de refuser, il est question de voir clair. Voyez au-delà des apparences.

Tout ce qui se déroule aujourd’hui à la surface de ce monde est programmé depuis très longtemps et mis en place de façon artificielle au niveau des comportements humains et des comportements des pays, et des comportements de tout ce qui gouverne l’illusion. Que ce soit les méchants garçons, les guignols comme je les appelais, qui font encore plus les guignols, mais ils le feront jusqu’au dernier moment, les guignols, qu’est-ce que vous voulez qu’ils fassent d’autre ? Ils vont pas tomber à genoux et se mettre en état de Grâce, comme disait Marie. Au dernier moment peut-être, et nous espérons pour certains d’entre eux. Mais ils ne peuvent que jouer leur rôle, qui en plus est un rôle qui leur a été assigné par les méchants garçons intermédiaires, ceux que j’appelle les Archontes, bien sûr. Ils iront jusqu’au bout du scénario. Eux aussi ils écrivent la scène de théâtre. Mais vous savez que vous, vous observez la scène de théâtre ou que vous n’êtes même plus celui qui observe la scène de théâtre et qui voit qu’il n’y a pas de théâtre... 

O.M. Aivanhov - Entretiens de Septembre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire