SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

21 septembre 2015

ANAËL - Septembre 2015


Je suis Anaël, Archange. Bien-aimés enfants de la loi de Un, établissons-nous quelques instants en la Grâce de la Lumière et de la Vérité.

… Silence…

Bien-aimés, me voici de nouveau avec vous. En nos Présences, nous allons essayer de rentrer plus avant dans la période que vous vivez, chacun, dans les évènements se déroulant dans vos vies, dans vos perceptions, dans vos mécanismes de conscience, afin de vous aider à vous ajuster dans les lignes de moindre résistance, de l’évidence à la Lumière, de l’évidence de la Grâce, au-delà de toute préoccupation mentale ou émotionnelle, aujourd’hui.

Voilà très peu de temps, j’ai exprimé sous forme d’interrogations la notion d’éphémère ou d’éternité, vous appelant déjà à voir ce qui se déroule au sein de l’éphémère et au sein de votre éternité, vous aidant à vous positionner. Aujourd’hui nous allons aussi développer cela et nous allons œuvrer nous aussi, ensemble aujourd’hui, au travers de vos questionnements personnels émanant au sein de votre Présence en cet instant, concernant peut-être encore les interrogations, les doutes ou les questionnements pouvant exister, se manifestant à votre conscience au décours de vos jours et de vos nuits, au décours de vos expériences menées en ces temps.

Ainsi donc, d’ores et déjà j’accueille avec plaisir et bonheur vos interrogations afin d’essayer de vous apporter une réponse, ici comme ailleurs, car bien évidemment le déroulement de votre vie au sein de ce monde vit des éléments particuliers, parfois étonnants, concernant le déroulement de votre incarnation mais aussi l’accès aux autres dimensions au sein de l’incarnation. Ceci résulte directement de la période établie entre le 15 août et le 29 septembre vous donnant à vivre un certain nombre d’éléments purifiants, si je puis dire, et libérateurs de votre conscience.

Retenez toutefois que l’important n’est pas l’explication ni la justification mais réellement la traversée en toute liberté et au sein de la Grâce de ce que le courant de la vie vous propose lors de cette rencontre entre l’Éternité et l’éphémère que chacun d’entre vous déjà aborde de manière intensive et de plus en plus flagrante. L’ensemble de vos manifestations, quelles qu’elles soient, rappelez-le vous, ne servent en définitive qu’à vous ajuster au plus proche de l’Infinie Présence et de l’Ultime Présence, préalable indispensable au moment de l’Appel de Marie pour traverser ce que vous nommez la fin des temps avec le minimum de bien-être et le maximum de lucidité.

Ainsi donc nous axerons nos échanges sur ces faits-là, sur ces évènements-là. Je vous écoute donc en vos questionnements.

Question : lors du contact avec les Dragons, j’ai eu une perception au-dessus de la tête comme la présence d’un Dragon. Pourquoi cela se situe là et est-ce le signe permettant de reconnaître d’autres contacts en d’autres lieux?

Bien-aimé, ainsi que cela a été explicité voilà quelque temps, les peuples de la nature, quel que soit leur Élément, sont en train de condenser, si je peux dire, au sein d’une accumulation de Lumière adamantine, la réalisation et la création ou l’activation de vortex que je qualifierais de transdimensionnels permettant l’accroche de toujours plus de Lumière adamantine au sein de ces lieux. Il est donc tout-à-fait logique qu’au sein de ces lieux soient perçues, au-delà des Présences des peuples de la nature qui y sont présents, certaines qualités vibratoires. Rappelez-vous qu’en ces lieux se situent des couloirs qui permettront à certains d’entre vous d’accéder directement soit aux Cercles de Feu, soit à leur éternité, si le passage par les Cercles de Feu n’est pas indispensable, en fonction de votre Assignation.

Ainsi donc au sein de ces lieux connus et vus, aussi bien par vous-mêmes ici que par les forces résiduelles opposées à la Lumière, peuvent parfois se superposer, en ces lieux, des peuples de la nature pouvant aussi appartenir à la falsification en même temps que ceux des peuples existant au sein de la Lumière unifiée de 5ème dimension.

Ainsi donc il est tout-à-fait possible, et surtout en ce qui concerne les Dragons, d’avoir la Présence simultanée de Dragons or, quel que soit leur Élément, associés à des Dragons non rédemptés venant par curiosité, simplement et sans aucun effet néfaste, vérifier ce qui se déroule au sein de ces espaces. Il n’y a toutefois, comme vous le savez, absolument rien à craindre au sein de ces lieux mais toutefois ce que tu as perçu correspond à cela. Il n’y a pas lieu d’en tenir compte ni de s’en inquiéter ni de s’en interroger. Ceci est spécifique au sein des vortex abritant les Dragons, chose impossible au sein des Elfes, au sein des villages d’Ondines, comme au sein des villages de Gnomes. Les Dragons présentent, et vous le savez, cette particularité d’être des êtres jouant sur certaines forces d’organisation de la matière, d’organisation de la vie.

Ces lieux sont donc propices en quelque sorte à la confrontation, en vous comme à l’extérieur de vous, d’énergie lumineuse authentique et d’énergie de Lumière inversée non encore rédemptée. Ainsi ce qui se déroule en vous en approchant ces lieux ne fait que traduire ce qui se déroule en votre sein concernant la libération des engrammes nommés reptiliens, bien plus anciens et étant encore présents en certains de vous, d’autant plus s’il existe en vous une affiliation reptilienne, même rédemptée, correspondant soit à l’une de vos lignées, voire à votre origine stellaire. Comme je le disais, il n’y a donc rien à redouter, il y a simplement à vivre ce qui est proposé en ces lieux afin d’aider votre Ascension individuelle.

Ainsi donc, ne t’étonne pas, en ces lieux où vivent les communautés de Dragons, de ressentir de multiples colorations du Dragon, aussi bien de l’ordre de la Lumière authentique que de l’ordre de la Lumière non authentique. Il ne peut toutefois y avoir de conséquences ni d’implication autre que le vécu et le perçu de l’instant.

… Silence…
Vous pouvez continuer à questionner.

Question : Bidi a évoqué la notion de Turiya. Pourriez-vous rappeler en quoi consiste Turiya ?

Bien-aimé, ce nom d’origine sanscrite ne fait que traduire ce que vous nommez de façon plus conventionnelle aujourd’hui la supraconscience, nommée par le bien-aimé Jean le supramental.

Le supramental pouvant être défini au sein de votre incarnation comme la rencontre entre l’éphémère et l’Éternel, ainsi que le processus de dissolution de l’éphémère au sein de votre Éternité. La conscience Turiya est donc l’un des marqueurs du cœur. Cela pourrait être assimilable à la Demeure de Paix Suprême, à l’état de Paix profond et de Joie réelle existant au sein du Soi où la Présence de la conscience se réjouit d’elle-même, de sa propre Présence, de sa propre Lumière, se regardant elle-même en tant que Lumière, considérant alors ne plus dépendre d’aucune Lumière extérieure.

La conscience Turiya est donc la conscience du supramental. Elle correspond point pour point à la manifestation, à l’ancrage et au déploiement de la Lumière dite du supramental, nommée aussi le plan de la Citta.

Comme vous le savez, la conscience est en résonance et en reliance avec l’aspect vibral ou vibratoire. Ainsi donc Turiya n’est pas l’Absolu mais Turiya vous conduit à la porte de l’Éternité, au-delà du Soi et manifeste les vertus du Soi au moment de l’expérience mais aussi au sein de votre vécu ordinaire.

… Silence…

Autre questionnement.

Question : y a-t-il un lien entre Turiya et Sat-Chit-Ananda ?

Sat-Chit-Ananda est la conséquence directe de Turiya. C’est le moment où la conscience se découvre elle-même en tant que pure Lumière à l’origine de sa propre manifestation, permettant et étant le témoin en même temps de la dissolution des ultimes voiles liés aux croyances, liés aux engrammes, aux implants et à tout ce qui pouvait s’opposer, au sein de la matrice falsifiée, à la réalité de votre être.

… Silence…

Poursuivons si vous le voulez bien.


Question : avez-vous un message pour ceux qui ne vivent aucune vibration ni perception en dehors des cinq sens?

Bien-aimé, je ne peux que te renvoyer à un enseignement spécifique reçu durant ces années, et transmis plus particulièrement par Thérèse, car elle est la petite Voie, la Voie de l’Enfance et de l’innocence, celle dont la foi est inébranlable en quelque circonstance de la vie de ce corps. Cela s’appelle l’humilité, cela s’appelle la simplicité, qui ne s’encombre d’aucune explication, qui ne fait qu’adorer le principe Christique, son Époux comme elle le disait. Voyez au travers cela la Voie la plus directe permettant d’arriver sans encombre à la Demeure de Paix Suprême, ainsi que l’a manifesté cette Étoile lors de son incarnation. Cela nécessite de rentrer au plus profond de l’être, non pas pour y rechercher une quelconque causalité, non pas pour y rechercher une quelconque explication mais bien plus pour trouver le noyau, le cœur de l’être, nommé le cœur du cœur, et manifester au sein de sa vie, sans toutefois la refuser, une forme de soumission totale et inconditionnelle à la Grâce et à la Lumière, même je précise si celle-ci n’est pas perçue ni même vécue. Car de maintenir la conscience au sein l’humilité et de la simplicité au sein de la Voie que je qualifierais de « Thérésienne » vous permet de trouver avec certitude le Christ au-delà de toute vibration, au-delà de toute notion de Soi ou encore d’Absolu.

La Voie de l’Enfance est la Voie de l’innocence, celle qui ne réfléchit sur rien mais qui se plie avec grâce en tout ce que la Vie propose afin que la conscience ne soit remplie que de cette forme d’aspiration au Christ, au principe Christique et à la Lumière de la Liberté. En ce cas-là aucune vibration n’est nécessaire, aucune modification de la conscience n’est indispensable. Nous sommes donc là bien au-delà des processus que vous avez vécus durant ces années, pour ceux qui les ont vécus. Je dirais même que la Voie de l’Enfance est celle qui vous préserve de toutes les illusions, de toutes les erreurs et de toutes les errances. C’est donc la Voie la plus sûre et bien évidement la plus rapide et, surtout en cette période, pour vivre la Liberté, quoi qu’il advienne à votre vie, quoi qu’il advienne à votre corps. Mais cela nécessite une capacité d’effacement devant le courant de la Vie suffisamment grande et suffisamment affermie pour se maintenir dans le temps, en dépit de quelque circonstance opposée se manifestant en votre vie.

… Silence…

Continuons.

… Silence…

Question : une soeur fait un rêve récurrent dans lequel des insectes dévorent son corps de l’intérieur. Quelle en est la signification ?

Bien-aimé, ce qui est important c’est la distinction entre être dévoré de l’extérieur ou de l’intérieur. Être dévoré de l’intérieur par un insecte signifie qu’actuellement il existe à l’intérieur de cet être une certaine forme de parasitisme, non pas lié à du subtil mais lié aux circonstances de sa vie, de ses affections, de ses relations. Il y a donc un éclairage, comme cela est souvent le cas en cette période, concernant vos rêves, vous donnant des éclairages mais se passant sous forme symbolique, vous permettant le plus souvent de relier les éléments de votre vie. Là aussi toutefois je précise que l’important n’est pas d’avoir l’explication mais de traverser cela sans explication car dès l’instant où cela est acquiescé et accepté, le conflit si je peux le nommer ainsi, en l’occurrence ici le parasitisme, disparaît de lui-même.

Il existe en effet, dans le rapprochement dimensionnel entre l’Éternel et l’éphémère que vous vivez, une capacité plus grande et récente de vivre certains rêves. Bien sûr au retour, le mental, la personne, va s’emparer de ce rêve cherchant d’y trouver une logique, une explication, une rationalité ou en tout cas quelque chose pouvant nourrir le mental de la personne. L’important dans ces rêves n’est pas tant l’explication, même si cela est séduisant, mais bien de traverser cela en l’acceptant sans le comprendre, rejoignant aussi l’humilité et la simplicité, de comprendre que ce qui se déroule durant vos rêves, en cette période résolutoire, n’a pas pour but de vous informer mais réellement de vous transformer.

… Silence…

Poursuivons.

Question : la nuit noire de l’âme est-elle toujours d’actualité ?

Bien-aimé, la nuit noire de l’âme a été passée par certains d’entre vous voilà déjà quelques années. D’autres n’ont pas pu affronter, voilà quelques années, ces éléments. Aujourd’hui, certains d’entre vous le découvrent. C’est le moment où il vous semble ne plus exister de solutions, je ne parle pas d’interrogations mais le sentiment d’être sans issue, d’être au fond du trou, quel que soit votre état de réalisation du Soi. Ces moments-là sont des moments qui sont destinés eux aussi à vous tester vous-même dans vos capacités lumineuses, dans vos capacités d’Êtreté, dans vos capacités de paix.

La nuit noire de l’âme est certainement l’élément préalable et final à la dissolution de l’âme. La nuit noire de l’âme ne fait que refléter en quelque sorte le face-à-face avec vous-même, c'est-à-dire le face-à-face entre votre Éternel et votre éphémère. Certains d’entre vous ne connaîtront pas ce processus de nuit noire de l’âme, soit parce que l’âme est déjà dissoute, soit parce qu’ils n’ont pas à dissoudre leurs âmes.

Ainsi donc en cette période, et vous le constatez, il existe nombre de manifestations et de symptômes au sein même de votre corps physique qui ne sont que le reflet de la rencontre de l’Éternel et de l’éphémère, de votre face-à-face ou de votre nuit noire de l’âme. La liste des signes serait très longue à dresser, mais nombre de ces signes vous sont communs. Ils correspondent au défaut de régulation de la thermie du corps, de votre température si vous préférez, vous faisant osciller du chaud au froid, vous faisant vivre des suées, vous faisant vivre diverses manifestations au niveau de votre perception corporelle touchant de multiples endroits et ce, sous différentes formes. En périphérie ou sur les Portes vous observez souvent des sentiments de picotements ou de brûlures. Ceci correspond à l’afflux massif de Lumière adamantine venant griller les structures éphémères en totalité. Cela en est donc les prémices. Il existe bien sûr d’autres symptômes. J’ai parlé juste avant cette réponse, pour certains d’entre vous, de l’intensité du vécu au sein de vos rêves, au sein de la conscience particulière de ces moments-là.

Là aussi il convient de traverser cela, même si les explications existent et peuvent être données, sans offrir de résistance. Or l’interrogation mentale est une des résistances concernant le vécu de ce corps, que cela soit la manifestation des Couronnes, les perceptions de vos rêves, les perceptions du corps ou même de votre conscience directement. Il vous suffit de traverser cela, même si cela ne vous est pas accessible au niveau de la compréhension ou d’une chaîne logique quelconque. Plus vous traverserez cela, je dirais avec facilité, sans résister, sans vous opposer, plus vous serez indemne, je peux dire, de toute préoccupation ou de toute peur.

… Silence…

J’ajouterais aussi qu’au sein de cet espace de questionnement de ce jour, il vous est loisible de poser les questions les plus personnelles, s’il vous est nécessaire d’avoir une explication ou une compréhension particulière.

Question : pouvez-vous nous parler des implants transdimensionnels ?

Bien-aimé, qu’entends-tu au sein de ton discours par implants transdimensionnels ? Fais-tu référence à ce que j’ai dit ou fais-tu référence à ce que toi tu vis ?

Question : c’est un soin qu’avait fait OMA sous les pieds, où il travaillait sur des programmes transdimensionnels.

Je ne suis pas sûr de saisir la question.

Au niveau de la plante des pieds existe, comme vous le savez depuis plus d’un an et pour l’avoir vécu pour certains d’entre vous, un certain nombre de forces. Il y a eu, je vous le rappelle, voilà quelques années, la remontée liée à la libération de la Terre, qui a été nommée Onde de Vie ou Onde de l’Éther, qui était simplement l’émission du rayonnement du noyau cristallin de la Terre qui n’était plus enfermé au sein de la Terre et qui a répondu à l’appel de la descente de l’Esprit Saint de Sirius depuis l’année 1984.

Ainsi donc il existe d’autres courants, réapparus depuis un an au sein de vos pieds, que certains d’entre vous ont perçus et d’autres non. Cela correspond simplement à la réactivation des quatre domaines Élémentaires existant au sein du noyau cristallin de la Terre déposés par les Maîtres généticiens de Sirius correspondant à ce que vous nommez les quatre Hayot-Ha-Kodesh.

De la même façon qu’il existe quatre Triangles présents au sein de votre Couronne radiante de la tête, il existe de la même façon quatre vibrations distinctes, apparaissant depuis plus d’un an, vous donnant à vivre peut-être les caractéristiques intrinsèques de ces courants vibraux remontant du centre de la Terre. Les Maîtres généticiens de Sirius ayant implanté, comme en toute vie, l’influence des quatre Hayot-Ha-Kodesh, la libération de la Terre et du noyau cristallin de la Terre ayant été achevée depuis 2011 vous donne à vivre, avec quelques années plus tard, les différents courants composant l’Onde de Vie.

De la même façon qu’au sein de ce qui a été nommé la Kundalini, il existe trois courants plus un courant ayant transformé le canal médian de la colonne vertébrale, nommé auparavant Sushumna, en Canal de l’Éther. Ceci est lié à la résolution des côtés, je dirais, (ou des aspects) prédateurs ayant été enfermés et se libérant en vous, libérant par la même façon et de façon ultime les quatre lignées et votre origine stellaire. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, c’est cela qui se manifeste au niveau de ces implants transdimensionnels qui ne sont que des formes de libération de vos Éléments enkystés jusqu’alors au sein du corps causal. Les Éléments se déploient en vous, vous donnant certains des symptômes que vous vivez actuellement, au niveau par exemple de la chaleur corporelle, au sentiment de feu ou de froid, mais aussi aux énergies, aux vibrations circulant au sein de votre corps d’Êtreté qui, je vous le rappelle maintenant, est inscrit dans votre corps physique pour la plupart d’entre vous.

Ainsi donc ces implants sont simplement des codages vibratoires permettant de s’affranchir, je dirais, des dernières lignes de prédation présentes au sein de la matrice comme au sein parfois de vos origines ou de vos lignées stellaires.

… Silence…

Le mot implant ayant une connotation pour certains d’entre vous péjorative, il est plutôt préférable d’employer le mot « codage » transdimensionnel.

… Silence…

Pour compléter ce que je dis, la libération finale de la Terre et la vôtre, au sens collectif et individuel, correspond au déploiement de la totalité du corps d’Êtreté, vous donnant à vivre le face-à-face, la rencontre avec le Gardien du Seuil, si ce n’est déjà fait, mais aussi l’établissement au sein de la Demeure de Paix Suprême, au sein de la conscience Sat-Chit-Ananda, vous donnant en quelque sorte la pérennité de la conscience, la Joie, la Félicité, l’éthique, l’intégrité, et vous débarrassant par là-même de tout ce qui est superflu, dépassant largement le cadre des croyances mais aussi de l’adhésion de vous-même à certains processus vibraux ayant été nécessaires jusqu’à présent. Il existe donc à ce niveau-là une forme de facilitation de l’installation de l’Infinie Présence vous donnant peut-être déjà à lever le voile ultime du Parabrahman ou de l’Absolu.

… Silence…

Poursuivons.

Question : lors de la pleine lune de juillet, sur la photo d’un coucher de soleil, j’ai constaté la présence d’un corps céleste près du soleil. Est-ce en relation avec Hercobulus ou est-ce un artefact?

Bien-aimé, ainsi que ceux d’entre vous qui observez ce qui est publié de par le monde dans vos différents médias modernes, vous donnent à voir la réalité de ce qui est nommé « deuxième soleil ». Toutefois je tiens à préciser que ce que vous nommez vos appareils photos modernes ont aussi des aspects techniques, et non pas d’altération, mais qui impliquent la diffraction de la lumière et donc l’apparition de zones à distance du Soleil. Tout ce qui apparaît à distance du Soleil et qui est mobile à travers votre objectif avant de prendre la photo ne représente qu’une forme de reflet. Toutefois il est évident que nombre d’entre vous, indépendamment de tout appareil ou de toute technologie, commencent à voir de leurs propres yeux une image apparaissant à côté du Soleil. Ceci n’est pas encore la présence d’Hercolubus ou Planète X mais bien plus une illusion d’optique traduisant pourtant un phénomène bien réel, en approche de plus en plus rapide de votre Terre.

… Silence…

Poursuivons.

Question : récemment, lors d’un rêve, j’ai vu deux dragons, un violet et l’autre bleu. Aujourd’hui on parle de Dragons. Y a-t-il une signification à cela? Est-ce un rêve prémonitoire?

Bien-aimé, il s’agit effectivement de ce que tu viens de nommer « rêve prémonitoire ». Il existe une superposition vous amenant à vivre non plus simplement des synchronicités mais des éclairages directs de votre conscience survenant en rêve, sur les évènements qui vont se vivre ou qui se vivent déjà.

Ainsi donc votre conscience de sommeil et de veille vous donne des informations dépassant largement le cadre de l’intuition, dépassant largement le cadre de ce qui fut nommé à l’époque la vision du coeur, mais vous donnant à vivre l’information directe de ce que j’avais nommé à l’époque l’ultra-temporalité. Sortant de la trame linéaire du temps par la rencontre de l’éphémère et de l’Éternel, cela vous donne d’ores et déjà un accès à des choses inhabituelles jusqu’à présent pour vous. Les contacts avec les Éléments de la nature deviennent de plus en plus probants et efficaces au sein de vos structures et de votre conscience. De la même façon, un certain nombre d’éléments vous sont indiqués en rêve, cela ne passe plus par les voies habituelles ; bien plus qu’un rêve prémonitoire même si cela peut être nommé ainsi, il s’agit du passage direct de votre corps et de votre conscience, la nuit, au sein de l’Êtreté et au sein de l’ultra-temporalité.

Ainsi donc il peut se produire des mécanismes divers et variés dès que le soleil se couche. Que cela concerne aussi bien des phénomènes d’insomnie, des phénomènes d’épuisement, des phénomènes de chaleur ou de froid, cela ne correspond en définitive qu’à l’ajustement final entre l’éphémère et l’Éternel, ainsi qu’à la dissolution finale de l’éphémère.

Tout ceci participe du même processus de dissolution de l’illusion finale telle que vous la vivez en ce moment. Les signes et les synchronicités deviennent aussi de plus en plus évidents. Il vous devient de plus en plus facile de corréler de manière naturelle, sans faire intervenir la moindre interprétation ou le moindre mental, un évènement survenant dans la matière mais se référant à une origine cosmique et lié directement à l’action de la Grâce et de la Vérité au sein de cette matrice.

… Silence…

Continuons.

Question : ce rêve de Dragons ne pourrait-il pas être la révélation d’une lignée ?

Bien-aimé, ainsi que vous le vivez déjà depuis plus longtemps, les lignées peuvent se révéler effectivement à vous en rêve, mais je pense que là, l’explication que je t’ai fournie correspond plus à cette notion d’ultra-temporalité et de superposition dimensionnelle. Toutefois, ainsi que vous le constaterez chacun par votre vécu, vous allez vivre certains rapprochements avec les êtres de la nature qui, avant d’être une rencontre avec des êtres de la nature, correspond avant tout à une fusion-dissolution de l’éphémère au sein de l’Éternel. Bien sûr que les endroits, les lieux et les habitants où vous êtes attirés sont effectivement beaucoup plus en résonance avec vous. Cela ne suffit pas pour autant à affirmer une origine ou une lignée liée à l’Élément naturel rencontré, parce que par exemple au-delà des Dragons, il vous arrive de rencontrer des Elfes ici-même, toutefois cela ne veut pas dire que vous venez des Elfes. Il n’existe à l’heure actuelle aucun être humain porteur d’une lignée Elfique en origine stellaire. Il peut y avoir toutefois une résonance en affinité avec l’Élément Air et vous ramenant donc à certaines lignées plus conventionnelles, à certaines origines stellaires dont sont effectivement issus les Elfes voilà fort longtemps ; ce qui ne veut pas dire pour autant que vous avez été un Elfe ou que vous serez un Elfe.

Pour les Dragons les choses sont différentes parce que la résonance des Dragons peut se faire aussi bien par le processus de rencontre entre l’Éternel et l’éphémère mais effectivement aussi signifier une origine ou une lignée liée à cela. Mais je vous rappelle qu’il y a plus souvent de lignées dites reptiliennes que de lignées nommées Dragon. Il existe une origine stellaire Dragonique, il existe une origine stellaire Draconique, ce n’est pas tout-à-fait la même chose.

Les rencontres se feront sur les quatre Éléments, quelles que soient vos origines, quelles que soient vos lignées, parce que cela vous permettra de vous ajuster à cette liberté nouvelle existant au sein de la multidimensionnalité, comme vous permettant aussi de condenser d’une certaine manière des particules adamantines au niveau de vos structures dans lesquelles vous êtes encore inscrits.

… Silence…

Poursuivons.

Question : j’ai un problème d’acouphènes très forts depuis avril 2012. Qu’en est-il ?

Bien-aimée, le seul fait de ta présence ici signifie que cela n’a rien à voir avec ce que tu nommes acouphènes. Ceci ne conduit pas à un problème médical mais bien plus l’irruption de l’énergie de l’âme au sein de ta conscience éphémère, traduisant l’ouverture de ce qui fut nommé autrefois ampoule de la clairaudience, correspondant de manière la plus active aujourd’hui au Canal Marial.

Le son de l’âme, les acouphènes comme tu les nommes, le son de l’Esprit, ne sont que la résultante de la rencontre de l’éphémère et de l’Éternel. De la même façon ceci apparaît au niveau de ce qui est nommé Trompettes, venant du ciel et de la Terre et apparaissant en de multiples endroits, et si vous vous intéressez à ce genre d’actualité, vous constaterez que le phénomène des trompettes entendues en certains endroits de la planète ne durent pas quelques minutes mais s’installent dans une durée beaucoup plus longue.

Ainsi donc nombre d’entre vous avez remarqué l’intensification des sons perçus, cela correspond là aussi à l’arrivée de la Lumière, à l’arrivée d’un corps céleste massif et à la modification de la grille cristalline terrestre évoluant vers sa 5ème dimension.

… Silence…

Poursuivons.

Question : si une personne nous déplait, est-ce systématiquement quelque chose en nous qui est à voir et que l’on veut éviter de voir ?

J’ai bien entendu « une personne qui déplaît » ?

Question : Oui

Bien-aimé, aucune rencontre, que cela soit sur ce plan ou sur les autres plans, comme en vos rêves, n’est aujourd’hui fortuite. Tout a sens, tout a efficacité, tout a une action au sein de ce qui se vit actuellement. Rappelle-toi qu’il n’y a pas lieu de choisir mais bien d’accepter ce qui se présente à toi, que cela soit en rêve, que cela soit dans la chair ou que cela soit, pour nombre d’entre vous, avec des entités quelles qu’elles soient. Il n’y a rien à redouter. Il y a juste à traverser ce qui se présente et à le vivre. N’en tirez aucune conclusion autre que celle-ci. Tout ce qui se produit en vos rêves, en vos joies comme en vos peines, en votre corps, a une nécessité impérieuse pour amener à son terme votre face-à-face.

Vous n’avez pas, donc, à bâtir d’hypothèses, à échafauder des projections, mais bien plus à être lucide sur ce qui se vit au sein de l’instant présent, vous donnant la capacité bien plus aisée de dépasser ce qui peut vous sembler être un obstacle, quel que soit le type de rencontre, que cela soit encore une fois dans vos rêves comme avec les êtres de la nature. Ce qui est important, c’est d’accepter la Grâce du Don de la Vie dans vos rencontres, dans les circonstances et dans les évènements de votre conscience se déroulant aujourd’hui car toutes, sans aucune exception, concourent à votre libération, même si le point de vue de la personne ou de l’observateur peut sembler dans un premier temps à l’opposé de ce que vous auriez pu imaginer, supposer ou penser.

… Silence…

Continuons.

Question : pouvez-vous parler des Gardiens du Passage ? À quelle forme et quelles actions devons-nous nous attendre si on doit y être confronté ?

Bien-aimé, l’apparence sera une surprise pour chacun si ce n’est pas déjà fait. Il n’y a donc pas à anticiper, les formes peuvent en être multiples. Mais retenez que là aussi le Gardien du Passage ou du Seuil n’est que la représentation de ce qu’il peut rester en vous de peurs, de croyances et d’illusions. Quand vous saisirez que ce qui se présente à vous n’a pas plus d’existence que l’éphémère que vous vivez, alors vous pénétrerez de plain-pied en votre éternité. Il n’y a pas à se préparer autrement qu’intérieurement à vivre la Paix, à vivre l’Éternité, à vivre la Joie. Tout le reste n’est qu’accessoire parce qu’au fur et à mesure que votre joie grandira, au fur et à mesure vous serez en désintérêt même pour ce Gardien du Seuil.

Pour chacun la représentation de ce Gardien du Seuil est différente et correspond point pour point à ce qui est nécessaire pour vous, en fonction des croyances et des illusions restantes, de rencontrer, pour vous démontrer à vous-même votre aptitude à la Liberté et à l’Autonomie.

… Silence…

Nous écoutons donc une dernière question.

Question : depuis quelques mois je ne ressens plus la joie et je traverse une période qui ressemble à la nuit noire de l’âme. Je n’ai plus d’élan et je me sens perdue.

Bien-aimée, tu as toi-même ta propre réponse. Traverse cela avec équanimité. Réfugie-toi au sein de l’humilité et de la simplicité et la joie renaîtra d’elle-même. Ne cherche rien à résoudre. Ne cherche rien à comprendre. Identifie et nomme si tu le veux, mais traverse cela. Reste l’observateur qui n’est pas affecté par sa propre humeur, par ses propres émotions et par ses propres manques, parce que tu n’es rien de tout cela comme dirait Bidi.

Bien-aimés, enfants de la Loi de Un, l’Archange Anaël vous offre sa Présence et ses bénédictions au centre de votre coeur et je vous salue ainsi, vous disant à bientôt.

… Silence…

Au revoir.

Blog : Les Transformations